Le Moniteur des Pharmacies n° 3104 du 21/11/2015
 

XARELTO ET ELIQUIS

Médicaments

Y.G.


Alors que l’antidote de Pradaxa, Praxbind (idarucizumab), pourrait être autorisé prochainement en Europe, les études sur l’anti-facteur Xa andexanet alfa (Portola) se poursuivent. Un premier essai de phase III avait déjà montré fin 2014 une réduction de plus de 90 % de l’activité anticoagulante de l’apixaban (Eliquis) après un bolus d’andexanet alfa, versus placebo. Des résultats similaires ont été obtenus avec le rivaroxaban (Xarelto). Récemment, il a été démontré que l’effet de l’antidote sur ces deux anticoagulants oraux directs se maintient au moins tout au long d’une perfusion de 2 heures. Il n’y a pas eu, ou peu, de problèmes de sécurité. Une demande de licence de produit biologique doit être déposée auprès de la Food and Drug Administration d’ici la fin de l’année. Une étude de phase IV est en ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...