Le Moniteur des Pharmacies n° 3104 du 21/11/2015
 

ATTENTATS DE PARIS

Actualités

Matthieu Vandendriessche

Les attaques menées à Paris vendredi 13 novembre ont plongé la France et plus encore les habitants des quartiers concernés dans un profond traumatisme. Autour du Bataclan, les pharmaciens, eux-mêmes sous le choc, font face à la situation.


Dans toutes les officines, les attentats du vendredi 13 novembre à Paris ont suscité le besoin d’exprimer angoisse et désolation. Et plus encore pour les habitants des quartiers touchés de la capitale, qui ont afflué dans leurs pharmacies. « Le lendemain matin, c’était le contrecoup. Et, depuis lundi, c’est aussi le bilan macabre des voisins et des connaissances qui sont morts. Il y a ce besoin de parler avec nous comme avec des proches. La vie de quartier s’est transformée en vie de famille », témoigne, lui-même encore choqué, un pharmacien installé aux abords du Bataclan.Juste à côté de la salle de spectacle, la Pharmacie du Bataclan était inaccessible jusqu’à la levée du périmètre de sécurité, lundi 16 en milieu d’après midi. « Nous avons pensé à toutes ces personnes âgées, souvent seules, qui ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...