Le Moniteur des Pharmacies n° 3104 du 21/11/2015
 

INTERVIEW

Dossier

Magali Clausener


Le financement des médicaments innovants pose question. Faut-il baisser leur prix ? Ce scénario est tout à fait solide. A condition de le vouloir. Mais il y a aussi un autre scénario, aussi solide. Faire la chasse aux soins inutiles : c’est le cas de 30 % des soins selon certaines enquêtes ! Cela fait au bas mot 55 milliards d’euros : de quoi payer les traitements innovants, largement !Pour baisser les prix, le CISS évoque les prix administrés et les licences obligatoires… Les prix sont tirés à la hausse essentiellement en raison de la financiarisation du marché du médicament. On vient de voir une vieille molécule dans la toxoplasmose augmenter son prix de 5 400 % en quelques jours pour satisfaire aux exigences de rémunération des actionnaires. Ça suffit. La solidarité n’est pas là pour cela. Il faut donc ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...