Le Moniteur des Pharmacies n° 3104 du 21/11/2015
 

Comptoir

FICHE FORMATION

Maryne Thierry-Duriot

Le premier autotest de fertilité masculine a été commercialisé en février 2015. La vente de ce dispositif doit s’accompagner de conseils adaptés.


A qui s’adresse le test ? • L’autotest de fertilité masculine peut donner une première indication : – en cas de difficulté à concevoir un enfant, – avant de se lancer dans un projet parental. • La fertilité chez l’homme étant souvent un sujet tabou, la réalisation du test à domicile pourrait permettre de déclencher des démarches médicales vers des examens complémentaires. Comment fonctionne-t-il ? • L’autotest de fertilité masculine (SpermCheck Fertility) vise à dépister une oligospermie (quantité faible de spermatozoïdes dans le sperme), principale cause identifiée d’hypofertilité. • Le test est fondé sur la détection d’une protéine spécifique des spermatozoïdes (SP10), par immunochromatographie. • Il permet de mesurer une concentration de spermatozoïdes par millilitre de sperme. Le seuil de positivité est de 15 millions de spermatozoïdes/ml. 90 % des hommes fertiles dépassent ce seuil.• La fiabilité du test revendiquée est de 98 %. • La réalisation du test étant technique, une explication du ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...