Le Moniteur des Pharmacies n° 3103 du 14/11/2015
 

VACCIN ANTI-HPV

Médicaments

Anne Drouadaine


Le comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) de l’Agence européenne du médicament vient de terminer l’évaluation des risques de syndrome régional douloureux complexe (CRPS) et de syndrome de tachycardie posturale orthostatique (POTS) à la suite d’une vaccination anti-HPV. L’incidence de ces 2 syndromes dans la population vaccinée et non vaccinée est similaire et estimée à 150 cas par million et par an pour chaque syndrome. Le PRAC a conclu « qu’il ne peut être établi de relations de cause à effet entre la vaccination anti-HPV et la survenue de ces symptômes ».Le CRPS se traduit notamment par une douleur chronique des membres tandis que le POTS correspond à une augmentation anormale du rythme cardiaque lors du passage de la position couchée à la position assise ou debout accompagnée ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...