Le Moniteur des Pharmacies n° 3102 du 07/11/2015
 

ALLEMAGNE

Actualités

H.M.


Il n’y aura plus de « piercing propre » dans les officines allemandes. La Pharmacie des Lions de Solingen, dans la Ruhr, s’est vue interdire par la justice de pratiquer le perçage d’oreilles dans ses locaux. Le tribunal de commerce de Wuppertal, saisi par l’Ordre des pharmaciens et l’Autorité de la concurrence, a estimé que cette activité n’apportait aucun bénéfice pour la santé et ne correspondait donc pas aux attributions d’une officine. La titulaire, Karoline Horstkotte, avait noué un partenariat avec la firme Studex, qui commercialise un système de perçage et des boucles de première pose stériles garantissant une bonne hygiène. L’activité était considérée comme un facteur d’attractivité de l’officine mais aussi comme un vrai service, puisqu’il n’y a plus de bijoutier aux alentours. Pour le tribunal, la réglementation de l’officine liste ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...