Le Moniteur des Pharmacies n° 3102 du 07/11/2015
 

MÉTHYLNALTREXONE

Médicaments

Anne Drouadaine


D’après 2 études américaines, la méthylnaltrexone (Relistor) prolonge la survie chez les patients atteints de cancers avancés. Elle est indiquée chez ces patients dans le traitement de la constipation induite par les opioïdes et n’exerce son effet anticancéreux que chez les patients répondeurs au traitement pour la constipation. Les patients (57 %) ont ainsi survécu en moyenne deux fois plus longtemps (118 jours contre 58) que ceux non répondeurs ou sous placebo. Les auteurs ont également constaté une moindre progression tumorale chez les patients répondeurs. Les effets du Relistor sur la survie ont été testés sur d’autres personnes atteintes de maladies non cancéreuses à un stade avancé (insuffisance cardiaque congestive, pathologie neurologique…). Il n’a pas permis de prolonger leur survie.Cette vertu anticancéreuse de la méthylnaltrexone reste un mystère pour les chercheurs. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...