Le Moniteur des Pharmacies n° 3101 du 31/10/2015
 

Actualités

CE QUE VOUS EN PENSEZ

François Pouzaud


Michel Sicard, Royan (Charente-Maritime)J’ai suivi plusieurs formations en e-learning, sur Internet, arrivées en même temps que la mise à disposition des autotests de dépistage du VIH en officine. C’est bien de pouvoir rassurer ceux qui doutent sans avoir à consulter un médecin ou aller dans un laboratoire d’analyses médicales. J’ai déjà vendu plusieurs de ces autotests, à chaque foisà des personnes qui n’étaient pas clientes. Ce souci de conserver l’anonymat existait également lors des premières ventes de Viagra. J’ai donc reçu ces patients dans l’espace de confidentialité de la pharmacie et elles se sont montrées réceptives aux questions posées et aux informations données.Bernard Champanet, Albi (Tarn) La vente d’autotests de dépistage du VIH est opportune car la maladie est loin d’être anodine. Mais cette vente entraîne des questionnements qui m’inquiètent. Quel ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...