Le Moniteur des Pharmacies n° 3098 du 10/10/2015
 

INTERVIEW YVES LE DRÉAN, MAÎTRE DE CONFÉRENCES À L’UNIVERSITÉ DE RENNES ET CHERCHEUR À L’INSTITUT DE RECHERCHE EN SANTÉ, ENVIRONNEMENT ET TRAVAIL (IRSET)

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Yolande Gauthier*, Anne Drouadaine**, Pauline Michel***


Vendus comme anti-ondes, ces patchs ne marchent pas et relèvent du domaine de l’arnaque! En 2013, l’ANSES a publié les résultats d’une étude sur l’efficacité de différents dispositifs commercialisés comme « anti-ondes ». Et les conclusions sont sans appel. Les dispositifs testés type « stickers » ou « patchs » à coller sur le téléphone n’engendrent aucune variation du niveau d’ondes électromagnétiques émises. Si l’on compare les ondes à de l’eau, ce serait comme vouloir faire de la plongée et porter un maillot de bain pour espérer ne pas être mouillé. Les seuls dispositifs anti-ondes efficaces disponibles sur le marché sont les boîtiers de protection qui recouvrent intégralement le téléphone. Le boîtier agit comme un grillage qui bloque le passage des ondes électromagnétiques et l’organisme se retrouve protégé. Seul problème, le téléphone est inutilisable !La connexion entre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...