Le Moniteur des Pharmacies n° 3098 du 10/10/2015
 

LOGICIEL PERMISSIF

Actualités

Anne-charlotte Navarro


Les pharmacies sont dans le viseur de l’administration fiscale depuis plusieurs années. La faute à quoi ? Aux logiciels de gestion d’officine. Vincent Mazauric, directeur général adjoint des finances publiques, précise lors d’une conférence de presse le 1er octobre, que « les officines ont fait l’objet d’une seconde opération de contrôle de grande envergure au cours des mois d’avril et de mai 2015 », sans toutefois donner plus de détails sur le nombre de pharmacies concernées. L’usage d’une « touche magique » fait disparaître du logiciel de caisse certains paiements en liquide permettant ainsi de diminuer les déclarations fiscales. Ce mécanisme de fraude a mis en difficulté l’administration fiscale. « L’utilisation de tels logiciels rend le contrôle long, complexe », insiste Vincent Mazauric. La décision rendue par le Conseil d’Etat, le 24 juin 2015, n’a pas simplifié la situation. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...