Le Moniteur des Pharmacies n° 3098 du 10/10/2015
 

PHARMACIE, OPTIQUE, DENTAIRE

Actualités

Loan Tranthimy

Présentée par Daniel Fasquelle, député (Les Républicains) du Pas-de-Calais, une proposition de loi vise à supprimer les réseaux de soins qui intègrent des opticiens, des dentistes, mais aussi des pharmaciens.


Alors que la Sécurité sociale fête ses 70 ans, l’essor des réseaux de soins (assurances, mutuelles, institutions de prévoyance) qui pratiquent des remboursements différenciés selon l’adhésion du professionnel de santé à un réseau inquiète. Aussi, le député Daniel Fasquelle (les Républicains), élu de la 4e circonscription du Pas-de-Calais et maire du Touquet-Paris-Plage, compte déposer une proposition de loi pour les supprimer. Principalement développés dans des secteurs comme l’optique, le dentaire ou l’audioprothèse, ces réseaux négocient avec les professionnels de santé pour faire diminuer les coûts des prestations en contrepartie d’un apport de clientèle. C’est cet accord, prix-volume-qualité que dénonce le parlementaire. « Ce n’est pas une démarche hostile à un secteur en particulier. Nous ne voulons pas supprimer les plateformes de services mais les remboursements différenciés qui affaiblissent les principes fondamentaux ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...