Le Moniteur des Pharmacies n° 3098 du 10/10/2015
 

ALLEMAGNE

Actualités

Hélène Mauduit


Les caisses maladie allemandes titillent les pharmaciens. Alors que les officinaux réclament depuis plusieurs mois une revalorisation de leurs honoraires, l’Union des caisses maladie publiques (le GKV-Spitzenverband) a fait une proposition surprenante : la mise en place d’une « télépharmacie ». Le schéma serait le suivant : un pharmacien présent dans une pharmacie principale superviserait de multiples succursales tenues par du personnel spécialisé mais pas pharmacien. En cas de besoin (un conseil au patient pour le choix ou la délivrance d’un médicament par exemple), il ferait de la téléassistance par vidéo.Ouvrir le cadre économique rigide Selon le GKV-Spitzenverband, ce dispositif serait moins coûteux et résoudrait donc les problèmes de marges. Il a aussi estimé que le cadre économique de l’officine, trop rigide, devait être simplifié et plus ouvert à la concurrence, citant les règles de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...