Le Moniteur des Pharmacies n° 3098 du 10/10/2015
 

DÉPENSES ASSOCIÉES AUX PATHOLOGIES

Actualités

Yolande Gauthier


L’Assurance maladie utilise depuis 2010 les données issues de son système national d’information interrégimes (Sniiram) pour évaluer et suivre chaque année le poids des pathologies fréquentes, graves et évolutives, ainsi que leur coût. Elle vient de mettre en ligne sur ameli.fr le résultat de ses analyses pour 2013. 34 % des 56 millions d’affiliés au régime général de l’Assurance maladie ont eu recours en 2013 à des soins signant l’existence d’au moins une pathologie chronique, ou un traitement chronique tel que psychotrope, antihypertenseur ou hypolipémiant. L’augmentation du nombre de patients traités pour certaines pathologies entre 2011 et 2013 « reste soutenue » (+ 3,2 à + 3,6 % par an), note l’organisme. Cette hausse concerne les pathologies cardio-neurovasculaires (3,5 millions de patients en 2013) ou le diabète (2,9 millions), mais aussi des maladies moins fréquentes (insuffisance ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...