Le Moniteur des Pharmacies n° 3097 du 03/10/2015
 

FINANCEMENT DU DPC

Actualités

Loan Tranthimy


Depuis le 1er avril 2015, les professionnels de santé ont pu s’inscrire à plusieurs programmes de développement professionnel continu (DPC). Or cette ouverture autorisée par le conseil de gestion de l’OGDPC en mars 2015 fragilise le dispositif. L’enveloppe allouée pour quatre professions (médecins, dentistes, sages-femmes et masseurs-kinésithérapeutes) est épuisée, empêchant ainsi la prise en charge de nouvelles inscriptions à leurs programmes.En octobre 2014, l’OGDPC avait déjà dû limiter le nombre de programmes de DPC des professionnels de ville car la demande avait dépassé le budget prévu. Dans un communiqué, le syndicat des médecins CSMF dénonce « la fermeture des inscriptions sur les actions pluriprofessionnelles », dont celles liées aux expérimentations Paerpa (parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d’autonomie) depuis le 18 septembre, « sans la moindre concertation ».Côté pharmaciens, la situation est ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...