Le Moniteur des Pharmacies n° 3097 du 03/10/2015
 

PLFSS 2016

L’événement

Loan Tranthimy

La pression qui pèse sur le poste médicament à travers les projets de loi de financement de la Sécurité sociale successifs fragilise le réseau officinal d’année en année. Chiffres à l’appui, les représentants des syndicats de pharmaciens, en ordre dispersé, veulent alerter les pouvoirs publics et les patients.


Sale temps pour l’officine ! Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2016, présenté le 24 septembre par Marisol Touraine, la ministre de la Santé prévoit, comme l’an dernier, un nouveau tour de vis sur le poste médicament pour respecter un taux de progression de l’objectif national des dépenses de l’assurance maladie (ONDAM) de 1,75 %, historiquement bas. Sur les 3,4 milliards d’économies à réaliser 1,7 milliard cible les produits de santé. Cette somme comprend les baisses des prix des médicaments et dispositifs médicaux, les convergences de prix par classe thérapeutique ou encore l’efficience de la prescription des médicaments d’exception. Une facture plutôt salée ! Depuis plusieurs années, les PLFSS se suivent et se ressemblent. Et tant que le solde du régime général de la Sécurité sociale reste négatif ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...