Le Moniteur des Pharmacies n° 3096 du 26/09/2015
 

PROJET DE LOI DE SANTÉ

Actualités

Emilie Bollinger


L’examen du projet de loi de modernisation du système de santé au Sénat reprendra le 28 septembre. 494 amendements sont encore à examiner. Parmi eux, il en est un qui a provoqué la colère des syndicats de pharmaciens. Présenté par le sénateur UDI Olivier Cadic, il prévoit d’autoriser la vente de médicaments sans ordonnance en dehors de l’officine. « Seule la vente des médicaments d’automédication serait libéralisée, précise l’exposé des motifs de l’amendement. Leur distribution ne serait étendue qu’à la condition impérative que la vente se fasse sous la surveillance effective d’un pharmacien. »Le retour de cette solution pourtant écartée de la loi Macron lasse les syndicats. « Nous déplorons cette nouvelle attaque contre le monopole officinal ainsi qu’un autre amendement qui prévoit le développement de la vente de médicaments en ligne sur des ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...