Le Moniteur des Pharmacies n° 3096 du 26/09/2015
 

Édito

Matthieu Vandendriessche


Et si, dans cette époque tourmentée, l’avenir s’écrivait sur une page blanche ? Ou même carrément sur un Livre blanc, tel que l’a rédigé et présenté mercredi dernier le syndicat UNPF. Le réseau perd une pharmacie tous les deux jours, le syndicat veut lui apporter un nouveau souffle. Il réitère sa proposition d’instituer des honoraires à l’acte, où la rémunération serait uniquement liée à la qualité de la dispensation. Le pharmacien deviendrait davantage un clinicien, il serait aussi un champion de la santé connectée, avec l’appui des complémentaires. Un nouveau métier ? On se prend à rêver. Toujours dans les cartons de l’UNPF, l’entrée au capital des officines de tout pharmacien, qu’il exerce en laboratoire d’analyses, dans l’industrie ou la répartition. Là, pour une majorité de confrères, les écoutilles se ferment. Mais certains ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...