Le Moniteur des Pharmacies n° 3096 du 26/09/2015
 

Comptoir

FICHE FORMATION

Patricia Willemin

En France, chaque année, 50 000 personnes meurent d’un arrêt cardiaque. Pour sauver des vies, il faut « appeler, masser, défibriller » !


De quoi s’agit-il ?• L’arrêt cardiaque ou mort subite est dû dans la majorité des cas à une fibrillation ventriculaire (FV). Sans prise en charge immédiate, il est mortel en quelques minutes.• Lors de la FV, l’activité électrique du cœur se dérègle, générant des contractions anarchiques et inefficaces.• Ce trouble du rythme fatal complique généralement un événement cardiologique aigu (souvent un infarctus du myocarde) ou une cardiopathie structurelle (cardiomyopathie). Noyade, électrocution, hypothermie, overdose sont d’autres causes d’arrêt cardiaque. Quels sont les symptômes ? • La victime perd connaissance, tombe, ne bouge plus, ne répond plus, ne respire plus ou de façon inefficace. Elle ne réagit plus aux stimulations verbales ou physiques.• Si cet état se prolonge, des lésions irréversibles apparaissent suivies du décès de la victime. A quoi sert la réanimation cardiopulmonaire ? • Il s’agit d’une mesure conservatoire, qui ne permet pas ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...