Le Moniteur des Pharmacies n° 3095 du 19/09/2015
 

MEDIATOR

Actualités

Anne-Charlotte Navarro


Le premier procès d’indemnisation des victimes du Mediator a eu lieu le 10 septembre 2015. Face aux demandes de réparation de deux patients, l’avocat du laboratoire Servier a plaidé pour que leurs dossiers soient examinés à l’issue du procès pénal. Une demande irrecevable pour Charles Joseph-Oudin, avocat des victimes, dénonçant « le double discours du laboratoire ». Si les magistrats accueillent les arguments de Servier, il faudra patienter jusqu’en 2018, voire 2023 pour obtenir une décision définitive en raison des délais de recours. Servier devra également répondre aux assignations d’une quinzaine de CPAM qui réclament le remboursement des frais de santé engagés auprès des patients.L’avocat des victimes appelle à un boycott Selon Le Figaro, le laboratoire refuserait de payer l’indemnisation prononcée par l’ONIAM, organisme chargé d’indemniser les victimes, sans faire appel au juge. Cette ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...