Le Moniteur des Pharmacies n° 3095 du 19/09/2015
 

ACHATS

Entreprise

François Pouzaud

Les difficultés de trésorerie, les délais de paiement et la concurrence entre officines obligent les pharmaciens à être plus attentifs à leur gestion de stock et leur rythme de commandes. Pour cela, les logiciels de gestion officinale (LGO) peuvent les épauler.


La gestion des achats est un compromis permanent entre les contraintes commerciales (satisfaction client, pas de manquants, bonnes conditions commerciales) et les contraintes financières (coût de possession du stock, risque de périmés ou d’invendus). Ce difficile exercice d’équilibre est aujourd’hui facilité par les nouvelles performances des outils informatiques de l’officine.Une option de commande automatique Pour éviter le surstockage inutile et coûteux, Jérôme Cartier, titulaire de la pharmacie de la Porte des Alpes à Saint-Priest (Rhône), est passé à la commande automatique avec son logiciel LGPI, commercialisé par la SSII Pharmagest. « Il n’y a plus rien à gérer ni à contrôler », apprécie-t-il. Le logiciel permet, en effet, au pharmacien de « commander en fonction de différents critères qu’il définit, par exemple, selon les quantités vendues, la rotation du produit ou la saisonnalité. Le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...