Le Moniteur des Pharmacies n° 3094 du 12/09/2015
 

RUPTURES DE STOCK

L’événement

Magali Clausener

Les ruptures de stock se multiplient depuis plusieurs années. Pénurie organisée ? Dysfonctionnements de l’industrie ? En réalité, les causes sont multiples. Explications


Cet été, un pharmacien de Clamart (Hauts-de-Seine), Issam Bouha, a tiré le signal d’alarme : 300 médicaments étaient indisponibles en officine. Il a donc a alerté l’ANSM et mis en demeure plusieurs laboratoires pour être livré. Aujourd’hui, le titulaire estime que la situation « est normale à 60 % », sachant que ruptures et remises à disposition se succèdent et qu’il est difficile d’avoir une image à l’instant T. Quoi qu’il en soit, les ruptures de stock compliquent le quotidien du pharmacien et du patient, surtout lorsque le médecin traitant est en congés. Et si certains médicaments reviennent rapidement sur le marché, d’autres manquent depuis des années… Le nombre de ruptures signalées à l’ANSM a d’ailleurs été multiplié par 10 entre 2008 et 2014, passant de 44 à 438.Problèmes de matières premières A l’heure actuelle, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...