Le Moniteur des Pharmacies n° 3094 du 12/09/2015
 

APRÈS UN REFUS DE PRÊT

TRANSACTIONS

François Pouzaud

Votre dossier de prêt a essuyé un refus auprès d’une banque ? Pour éviter un nouvel échec avec cette même banque ou une autre, le mieux est d’en comprendre les motifs. Et mettre, cette fois, toutes les chances de son côté.


Luc Fialletout, directeur général d’Interfimo, distingue trois situations qui amènent une banque à refuser un crédit. « La première est celle où la banque conseille de chercher une autre officine, explique-t-il, parce que le prix mentionné dans la promesse de vente ne correspond pas à une valeur permettant le remboursement du crédit, le train de vie du pharmacien et le paiement de ses impôts, compte tenu de son manque d’apport personnel, de la rentabilité insuffisante et de l’absence de perspectives de développement de l’affaire. » Peu importe la façon de présenter son business plan, si le projet n’est pas viable financièrement, un examen de rattrapage ne sera pas plus couronné de succès. La deuxième situation de refus est celle où l’acquéreur présente à une banque généraliste un dossier dont la complexité (par exemple ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...