Le Moniteur des Pharmacies n° 3093 du 05/09/2015
 

BACLOFÈNE

Médicaments

Yolande Gauthier

En mars 2014, l’ANSM instaurait une RTU, première du genre, pour le baclofène. Elle donne aux patients dépendants à l’alcool un cadre réglementaire pour une utilisation hors AMM. Mais semble s’accompagner d’une baisse des ventes.


Dans un article publié début septembre dans la revue Le Flyer, les Drs de Beaurepaire (hôpital Paul-Guiraud, Villejuif) et Jaury (université Paris-Descartes) s’interrogent : « La RTU est-elle en train d’assassiner le baclofène ? » D’après les données de la CNAM, environ 200 000 personnes ont débuté un traitement par le baclofène en France entre 2007 et 2013, dont 52 % pour alcoolodépendance. Pour la seule année 2013, plus de 34 000 nouveaux utilisateurs ont été recensés. 100 000 personnes seraient toujours traitées aujourd’hui. Force est de constater que le nombre d’inscrits sur le portail de suivi de la RTU est bien en deçà : 3 570 en septembre 2014, près de 6 000 aujourd’hui.Le baclofène serait donc encore largement prescrit hors cadre. D’après Celtipharm-Open Health, les chiffres de vente de Lioresal et de son générique accusent néanmoins une baisse depuis ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...