Le Moniteur des Pharmacies n° 3093 du 05/09/2015
 

COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES

Entreprise

Chloé Devis

Les compléments alimentaires sont devenus au fil des années un vecteur de croissance incontournable à l’officine. Mais face à une offre pléthorique soumise à une réglementation mouvante, bien vendre ces produits de santé particuliers ne s’improvise pas. Conseils et témoignages.


En captant 51 % de part de marché en valeur, la pharmacie est le premier circuit de vente de compléments alimentaires. Tous circuits confondus, ce secteur pèse 1,5 milliard d’euros de CA et a crû de 6,4 % en 2014. Les pharmacies enregistrent, à elles seules, une progression de 7,6 %, seuls les magasins spécialisés faisant mieux (+ 9,2 %). Ces chiffres confirment l’importance du conseil dans le domaine de la complémentation. Avec une carte maîtresse à jouer pour le pharmacien : « Après la beauté et la minceur au début des années 2000, ce sont les problématiques santé qui tiennent aujourd’hui le haut du pavé, comme la digestion, le sommeil, les articulations, la circulation », observe Maha Sekkat, représentante du Synadiet (Syndicat national des compléments alimentaires).Etre crédible pour fidéliser Le phénomène est notamment lié aux récents déremboursements de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...