Le Moniteur des Pharmacies n° 3092 du 29/08/2015
 

IMPRESSION 3D

Médicaments

Yolande Gauthier

Après la chirurgie réparatrice ou reconstructrice pour la création de prothèses, d’exosquelettes ou de vertèbres, le premier médicament fabriqué grâce à une imprimante 3D vient de recevoir une autorisation de commercialisation aux Etats-Unis. Son fabricant ne veut pas en rester là.


L’Agence américaine des produits alimentaires et des médicaments (FDA) a approuvé début août Spritam, un antiépileptique à base de lévétiracétam. Son originalité ? Les comprimés sont produits grâce à la technologie d’impression en 3D ZipDose permettant, selon la société Aprecia Pharmaceuticals qui en est à l’origine, de concilier fortes doses de principe actif et facilité de prise. Les comprimés obtenus ont une structure extrêmement poreuse puisqu’il n’y a pas d’étape de compression de la poudre (voir ci-dessous). Pris avec une gorgée d’eau, ils se désintègrent très rapidement dans la bouche en petites particules pouvant être avalées, en l’espace de 11 secondes en moyenne d’après la notice du médicament. Les personnes qui présentent des troubles de la déglutition (Alzheimer, AVC, atteintes neurologiques…), les enfants et les seniors sont les principales populations susceptibles ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...