Le Moniteur des Pharmacies n° 3092 du 29/08/2015
 

Dossier

Magali Clausener

L’évaluation médico-économique pour les produits de santé est récente en France. Cet outil d’aide à la décision participe à la fixation des prix des médicaments innovants. Mais dans un contexte économique contraint, le financement de l’innovation fait de plus en plus débat.


Fin 2014, la baisse du prix de Solvadi a fait couler beaucoup d’encre. Après d’âpres négociations entre le Comité économique des produits de santé (CEPS) et le laboratoire Gilead, le prix du traitement est en effet passé de 56 000 € par patient à 41 000 €. Un montant qui reste cependant très élevé et qui pose la question du coût pour la collectivité, puisque le médicament est remboursé à 100 %. Et des milliers de personnes souffrent en France d’hépatite C.Or, Solvadi risque de ne pas être le seul exemple de traitement onéreux pour une large population. « L’arrivée des nouveaux traitements de l’hépatite C a provoqué une onde de choc dans tous les systèmes de santé. Pour la première fois, la question de l’accès à l’innovation médicamenteuse s’est posée non pas pour des pays ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...