Le Moniteur des Pharmacies n° 3091 du 22/08/2015
 

ÇA N’ARRIVE PAS QU’AUX AUTRES

Entreprise

Anne-Charlotte Navarro


Faits : Monsieur X. a posté des questions sur le bien-fondé du licenciement d’un de ses collègues sur un forum d’informations juridiques et syndicales. Les termes utilisés n’étaient pas neutres. Son employeur, estimant qu’il n’avait pas été loyal, l’a licencié. Le salarié a saisi les prud’hommes pour que son licenciement soit qualifié d’abusif.Les licenciements fondés sur des propos tenus sur Internet sont fréquents. Le salarié, comme tout citoyen, est libre d’exprimer ses opinions. Cependant, il ne doit pas causer de préjudice par un abus de cette liberté. Les magistrats de la Cour de cassation devaient déterminer si le fait de tenir des propos sur le licenciement d’un de ses collègues en termes excessifs sur un forum constituait une faute grave justifiant le licenciement.La Cour de cassation confirme la décision de la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...