Le Moniteur des Pharmacies n° 3089 du 11/07/2015
 

ÉCONOMIE OFFICINALE

L’événement

Loan Tranthimy*, François Pouzaud**

Cet été, les pharmaciens devront rester attentifs aux décisions gouvernementales car elles pourraient les fragiliser. A commencer par les mesures d’économies de l’Assurance maladie puis les baisses de prix envisagées par le Comité économique des produits de santé.


Adopté début juillet par le conseil de la CNAMTS, le rapport annuel « Charges et produits » de l’organisme liste des propositions d’économies qui permettront au gouvernement d’élaborer le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2016. Afin de respecter la progression de l’objectif national de dépenses d’assurance maladie (ONDAM) fixée à 1,75 % et d’engranger 715 millions d’euros d’économies dès l’année prochaine, (soit près de 3 Md € sur trois ans), la CNAMTS appelle notamment à poursuivre les efforts en matière de prescription des médicaments et de développement des génériques. Elle rappelle que si les dépenses de médicaments en ville continuent à baisser (- 1,2 %), la prise en compte de la rétrocession hospitalière (prescrits à l’hôpital et délivrés en ville) fait grimper les dépenses de 5,5 %.Pour les médicaments en ville hors rétrocession, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...