Le Moniteur des Pharmacies n° 3089 du 11/07/2015
 

Comptoir

FICHE FORMATION

Maïtena Teknetzian

Fréquente, la lithiase biliaire est souvent bénigne et asymptomatique, mais elle peut aussi se compliquer d’infections graves comme une pancréatite aiguë.


De quoi s’agit-il ? • La lithiase biliaire se définit par la présence de calculs dans la vésicule ou dans les voies biliaires.On distingue deux types de calculs : – cholestéroliques (80 % des cas) dus à une sursaturation de la bile en cholestérol. Les facteurs favorisants sont l’âge (pic d’incidence entre 60 et 70 ans), l’obésité, le sexe féminin, la grossesse, l’hypertriglycéridémie, une prédisposition génétique, les fibrates et la contraception œstroprogestative. – pigmentaires, dus à une sécrétion trop élevée de bilirubine dans la bile (cas des hémolyses chroniques comme la drépanocytose ou la thalassémie, ou des cirrhoses) ou à la formation de bilirubinate de calcium sous l’effet d’enzymes bactériennes (infections biliaires chroniques ou sténoses biliaires). • Une lithiase vésiculaire reste asymptomatique dans 80 % des cas. Quelles sont les complications ? • Le risque d’expression clinique est estimé à 25 % au bout de 10 ans ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...