Le Moniteur des Pharmacies n° 3087 du 04/07/2015
 

AUGMENTATION DE SALAIRE

Entreprise

Anne-Charlotte Navarro


L’augmentation du salaire d’un salarié était jusqu’à présent de la seule compétence de l’employeur qui pouvait accepter ou refuser sans justification. Les magistrats de la Cour de cassation, en vertu du principe de l’égalité de traitement, ont décidé, à deux reprises, sur des affaires distinctes, le 6 et le 20 mai 2015, qu’il appartient à l’employeur de justifier des augmentations individuelles attribuées ou refusées aux membres de l’équipe. Il doit être en mesure d’invoquer des éléments factuels démontrables, vérifiables et pertinents pour motiver sa décision. Dès lors, à l’officine, le titulaire devra justifier, par exemple, le refus de passage à un coefficient 330 d’un préparateur au coefficient 300.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...