Le Moniteur des Pharmacies n° 3087 du 04/07/2015
 

SATIVEX

Médicaments

Yolande Gauthier


Nous sommes dans une impasse. Le parcours du combattant a débuté en octobre 2010, nous sommes en juin 2015 et je suis inquiet.» C’est ainsi que le directeur général du laboratoire Almirall, Christophe Vandeputte, a débuté une conférence de presse consacrée à Sativex mardi 30 juin à Paris. La raison de cette inquiétude ? L’absence d’accord avec le CEPS (Comité économique des produits de santé) pour le prix de ce médicament à base de cannabis, indiqué dans le traitement des symptômes de la spasticité due à une sclérose en plaques (SEP). Le prix proposé par le CEPS est d’environ 60 € par mois, alors que le laboratoire a demandé 350 € et que la moyenne européenne est de 440 €. Pourquoi une telle distorsion ? Doutes sur l’efficacité du traitement, craintes sur un risque addictogène, mésusage ? « En ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...