Le Moniteur des Pharmacies n° 3083 du 06/06/2015
 

CONTREFAÇONS DE MÉDICAMENTS

Médicaments

Yolande Gauthier


Même si la France est encore épargnée par les problèmes de « faux médicaments » (médicaments falsifiés, contrefaits ou non autorisés), l’Institut international de recherche anti-contrefaçon de médicaments (IRACM) appelle à la mobilisation de tous. « Il y a un intérêt de plus en plus grand du crime organisé pour la contrefaçon de médicament, qui est en passe de devenir l’une des principales activités criminelles au niveau international », a prévenu le directeur de l’IRACM, Bernard Leroy, lors d’une conférence de presse le 28 mai. Et pour cause : pour un dollar investi, le médicament contrefait rapporte 200 à 500 dollars, bien plus que l’héroïne (20) ou la contrefaçon de tabac (40). Mais il fait aussi entre 600 000 et 700 000 victimes chaque année, soit deux fois plus que la drogue. Au niveau mondial, les faux médicaments ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...