Le Moniteur des Pharmacies n° 3082 du 30/05/2015
 

INSÉCURITÉ

Actualités

Magali Clausener

Les dernières statistiques de l’Ordre révèlent une importante hausse des agressions verbales et des cambriolages. Et une faible déclaration de ces événements…


Les patients souffrent de la crise économique et reportent cette souffrance sur le pharmacien, mais on ne peut pas accepter qu’on s’en prenne aux pharmaciens qui sont des soignants », observe Alain Marcillac, référent sécurité de l’Ordre national des pharmaciens. Les statistiques rendues publiques par cette instance le 26 mai dernier montrent que les agressions verbales, parfois très violentes, ont augmenté de 57 % par rapport à 2013. Pourtant, le nombre de déclarations a légèrement diminué (152 contre 161 en 2013) déplore l’Ordre dans son « Panorama 2014 ».Les raisons de cette agressivité sont multiples : restes à charge, génériques contre tiers payant, refus de délivrance, ruptures d’approvisionnement. Séries de cambriolages dans certaines régions La Lorraine, l’Alsace, la Picardie et le Centre semblent plus touchés par les agressions si l’on ramène leur nombre à celui des officines. Les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...