Le Moniteur des Pharmacies n° 3081 du 23/05/2015
 

INTERVIEW

Dossier

Caroline Coq-Chodorge

« Notre qualité de service doit progresser »


La Cour des comptes évoque une « catastrophe industrielle » au sujet de la réforme du RSI en 2008…La création de l’interlocuteur social unique en 2008, contre l’avis du RSI, a occasionné de très grandes difficultés, qui ont épargné les professions libérales. Artisans et commerçants avaient jusqu’alors trois interlocuteurs pour payer leurs cotisations. Il y a eu beaucoup de tergiversations, puis la décision a été prise en 2007 de faire traiter le recouvrement des cotisations sur la chaîne informatique des URSSAF. Les travaux préparatoires ont été trop courts. Le système informatique a planté pendant plusieurs semaines. Jusqu’en 2011, environ 10 % des comptes des assurés ont très mal fonctionné. Mais, depuis 2013, la situation est redevenue normale. Il n’y a plus d’antagonisme avec les URSSAF. Le RSI est désormais correctement informé du paiement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...