Le Moniteur des Pharmacies n° 3080 du 16/05/2015
 

Éditorial

Laurent Lefort


Avec ou sans aiguille, le résultat est finalement le même. Dès qu’il s’agit de confier une mission inédite aux pharmaciens, certains sont piqués au vif. Nouvel exemple après la vaccination : les tests rapides d’orientation diagnostique (TROD). La première manche a été remportée le 8 avril dernier par le Syndicat national des médecins biologistes. Le Conseil d’État a en effet annulé l’arrêté du 11 juin 2013 qui permettait aux officinaux de proposer les tests capillaires d’évaluation de la glycémie – décision ô combien pertinente à une poignée de jours de la Semaine de prévention du diabète habituellement largement relayée dans les pharmacies ! –, les tests des angines à streptocoques du groupe A ou encore les tests nasopharyngés pour la grippe. Certes, on parle bien là d’une annulation sur la forme, le ministère de la Santé ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...