Le Moniteur des Pharmacies n° 3080 du 16/05/2015
 

VENTE EN LIGNE

Actualités

Loan Tranthimy


Après l’annulation de l’arrêté fixant les bonnes pratiques de dispensation des médicaments sur Internet par le Conseil d’Etat le 16 mars, le gouvernement a dû rapidement réagir en proposant un amendement au projet de loi de santé en cours de discussion. Lors du débat le 10 avril devant les députés, Marisol Touraine, ministre de la Santé, a en effet reconnu que si les règles instaurées étaient « assez précises », certaines d’entre elles « notamment sur la présentation des médicaments, manquent de base légale ». Le nouveau texte a-t-il modifié les obligations incombant aux e-pharmacies ? Selon les syndicats de pharmaciens consultés sur le nouvel arrêté, la réponse est non. « Ce texte proche de l’ancien interdit notamment la sous-traitance par les grossistes répartiteurs », confirme Gilles Bonnefond, président de l’USPO. « Sur certains aspects, il renvoie vers d’autres textes ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...