Le Moniteur des Pharmacies n° 3080 du 16/05/2015
 

QU’EST-CE-QUE C’EST ?

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Yolande Gauthier Pauline Michel*, Anne Drouadaine**, Alexandra Blanc***


Le syndrome main-pied ou érythrodysesthésie palmoplantaire est un effet indésirable réversible de certains traitements de chimiothérapie anticancéreuse (capécitabine, 5-FU, doxorubicine, régorafénib, thérapies ciblées…). Il s’agit d’une réaction inflammatoire qui fragilise les microvaisseaux de la peau notamment au niveau des mains et des pieds. Il se manifeste par des plaques rouges parfois associées à des œdèmes et peut évoluer vers : - une desquamation et sécheresse voire une ulcération de la peau ; - des fissures au niveau de la pulpe des doigts ; - des sensations de fourmillements ou picotements ; - une inflammation, une douleur à type de brûlures. A un stade avancé, les gestes du quotidien peuvent devenir difficiles, notamment la marche et ceux de préhension fins. L’ampleur du syndrome dépend de chaque patient, de la chimiothérapie administrée et de sa posologie. Un syndrome trop invalidant peut amener le médecin à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...