Le Moniteur des Pharmacies n° 3080 du 16/05/2015
 

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Yolande Gauthier Pauline Michel*, Anne Drouadaine**


Réponse : à ce jour, aucun traitement alternatif comme l’acupuncture, l’hypnose ou encore l’homéopathie n’a été validé dans la résolution de l’énurésie. Seules quelques études ont été menées sur un nombre de patients très limité (inférieur à 10) et cela ne suffit pas à tirer des conclusions pour ce type de thérapie. On sait aujourd’hui qu’instaurer quelques bonnes règles hygiéno-diététiques, comme mieux répartir les apports hydriques dans la journée, supprimer les boissons sucrées après 18 heures ou encore limiter les aliments très salés au dîner, suffit à guérir 20 % des enfants. D’autres traitements comme la desmopressine, associée ou non à une alarme nocturne, peuvent également être mis en place. Aujourd’hui près de 10 % des enfants de 5 à 10 ans sont concernés par l’énurésie.Sources : D. Aubert, E. Berard, J-P. Blanc, G. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...