Le Moniteur des Pharmacies n° 3079 du 09/05/2015
 

DASRI

L’événement

Loan Tranthimy

Après un démarrage difficile en 2013 avecl’éco-organisme DASTRI, chargé de collecter les déchets d’activités de soins à risque infectieux pour les patients en auto-traitement (DASRI-Pat), les points de collecte ont explosé en pharmacie, faisant émerger de nouvelles questions.


Volontaire depuis le début pour collecter les DASRI, Anne Montfajon, titulaire à Taverny, une commune du Val-d’Oise (Ile-de-France) témoigne avec amusement : « Avant la mise en place de la nouvelle filière, je collectais déjà pas mal de déchets de mes patients que j’entreposais dans la cave. J’ai surtout eu peur que l’organisme ne puisse pas tout prendre. Au final, les choses se sont très bien passées. Aujourd’hui, je n’ai rien à faire sauf à vérifier que les boîtes sont bien fermées avant de les déposer dans les containers et signer le bon d’enlèvement. » Eric Bot n’est pas dans la même situation. Titulaire à Loison-sous-Lens dans le Nord-Pas de Calais, le pharmacien vient juste de rejoindre le réseau comme point de collecte (PDC). « Il y a un an, je n’ai pas voulu ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...