Le Moniteur des Pharmacies n° 3078 du 02/05/2015
 

VACCINS MANQUANTS

L’événement

Magali Clausener

Depuis plusieurs mois, les vaccins tétravalents et pentavalents manquent dans les officines. De nombreux parents s’inquiètent des conséquences pour la vaccination de leurs enfants. Les pharmaciens, sollicités de toute part, aussi. Le point pour répondre à vos propres interrogations et aux questions des patients.


Pourquoi ces vaccins sont-ils en rupture d’approvisionnement ? La première raison est la forte demande mondiale de vaccins à valence coqueluche. « En 2012 et 2013, il y a eu des épidémies de coqueluche qui ont amené de nombreux pays à revoir leur calendrier vaccinal et ajouté des rappels de vaccin, explique le Dr Soizic Courcier, directrice médicale et aux affaires réglementaires chez GSK. Dix-sept pays comme les Etats-Unis, le Canada, le Brésil ou l’Angleterre ont intégré dans leur politique vaccinale une recommandation de vaccination des femmes enceintes contre la coqueluche. » A ce phénomène s’ajoute un « switch » entre les vaccins à germes entiers et les vaccins acellulaires. « Pratiquement tous les pays européens sont passés aux vaccins acellulaires, et c’est aussi le cas de nombreux pays dans le monde », souligne Christèle Chave, responsable de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...