Le Moniteur des Pharmacies n° 3076 du 18/04/2015
 

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Yolande Gauthier*, Anne Drouadaine**, Sylviane Le Craz***


Réponse : Technique en plein développement, la radiothérapie hypofractionnée consiste à intensifier la dose délivrée lors de chaque séance de radiothérapie, réduisant ainsi la durée totale de traitement et le nombre de séances. Ce concept repose sur le fait que les cellules cancéreuses sembleraient être plus sensibles à une dose par fraction plus élevée. Ainsi, une dose de 30 grays (Gy) délivrée en 10 fractions de 3 Gy est équivalente à 39,6 Gy délivrés par 22 fractions de 1,8 Gy.L’hypofractionnement concerne les patients atteints de cancer du sein, de la prostate, du foie, du poumon et de tumeurs intracrâniennes. Le nombre moyen de séances nécessaires passerait, selon le type de cancer, à 20, 10 voire 5 seulement, au lieu d’une trentaine avec la radiothérapie conventionnelle.Sources : Unicancer, faculté de médecine de Strasbourg.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...