Le Moniteur des Pharmacies n° 3076 du 18/04/2015
 

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Yolande Gauthier*, Anne Drouadaine**, Sylviane Le Craz***


Réponse : L’amande que renferment les drupes de la famille des Prunus (abricotier, pêcher, prunier, mirabellier, cerisier) contient de l’amygdaline, un glycoside cyanogène. Ingérée, cette substance est susceptible de produire de l’acide cyanhydrique, potentiellement responsable de céphalées, de vertiges, d’une anxiété, d’une confusion, de palpitations, d’une hyperventilation. En cas d’intoxication sévère, les symptômes évoluent rapidement vers une agitation, un coma, une hypotension, une bradycardie, des convulsions, voire un arrêt respiratoire. La dose mortelle varie entre 1 et 5 mg par kilogramme de poids corporel, soit plusieurs dizaines d’amandes d’abricot.En cas d’ingestion de noyaux, l’enveloppe de l’amande est suffisamment dure pour ne pas être attaquée par la digestion. De plus, les cerises possèdent une amande moins toxique du fait d’une concentration en amygdaline plus faible. Par conséquent, le risque est donc très faible.Sources : ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...