Le Moniteur des Pharmacies n° 3075 du 11/04/2015
 

EMPLOI

L’événement

Afsané Sabouhi

Après les pharmaciens adjoints intérimaires et remplaçants, c’est au tour des centres de formation de tirer le signal d’alarme. Les titulaires sont en effet de plus en plus réticents à prendre des apprentis à l’officine, alors que la pénurie de préparateurs diplomés est déjà marquée dans certains départements.


Cette année, j’avais 350 jeunes candidats, je n’ai pu signer que 150 contrats. Et ça n’a pas été facile ! » Fabienne Bouvier, responsable pédagogique du centre de formation d’apprentis (CFA) de la pharmacie de Marseille-Provence, est loin d’être un cas isolé. Le constat est le même dans toute la France et semble s’être accentué ces dernières années. « En quatre ans, le nombre d’élèves a été divisé par deux. Mais ce ne sont pas les jeunes qui manquent, ce sont les officines prêtes à les accueillir », confirme Solange Liozon, responsable du CFA Sud Formation Santé du Vaucluse. « La situation est devenue complètement paradoxale. Je suis contactée chaque semaine par des pharmaciens et des agences d’intérim à la recherche de préparateurs fraîchement diplômés mais, en même temps, j’ai un mal fou à trouver ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...