Le Moniteur des Pharmacies n° 3074 du 04/04/2015
 

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Yolande Gauthier*, Anne Drouadaine**, Pauline Michel***


Réponse : Oui, c’est possible mais très rare. Il s’agit du syndrome de l’auto-brasserie, qui toucherait une cinquantaine de personnes dans le monde. Ces dernières souffrent en réalité d’une infection à Saccharomyces cerevisiae aussi appelée « levure de boulanger » ou « levure de bière ». Ainsi, lorsque ces personnes consomment des aliments à base d’amidon (pâtes, pain, soda), la levure fermente les sucres en éthanol, provoquant l’ivresse. La solution est de consommer des aliments pauvres en sucres et de prendre un traitement médicamenteux antifongique. Sources : B. Cordell and J. McCarthy, « A case study of gut fermentation syndrome (auto-brewery) with Saccharomyces cerevisiae as the causative organism, » International Journal of Clinical Medicine, Vol. 4 N°. 7, 2013, pp. 309-312.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...