Le Moniteur des Pharmacies n° 3074 du 04/04/2015
 

PHOENIX PHARMA

Entreprise

Stéphanie Bérard


Pour ses vingt ans, Phoenix Pharma veut renforcer sa politique d’achat vis-à-vis des laboratoires. « Les pharmacies doivent s’engager sur des volumes en parapharmacie et OTC. En contrepartie, elles peuvent bénéficier de 4 % de remises supplémentaires », explique Philippe Besnard, le directeur général de PharmaVie. Baptisée « Gap 100 », ce mandat d’achat rassemble déja 250 pharmacies. Et pas n’importe lesquelles. Celles-ci sont d’abord constituées d’un groupe pilote de 85 pharmacies PharmaVie dont le chiffre d’affaires moyen est de 4,9 millions d’euros, puis de 24 officines du réseau Ceido (CA de 6 millions d’euros), et enfin de 140 du groupement Pharmacorp (CA moyen de 1,2 million d’euros). De quoi créer, espère Phoenix Pharma, une puissance d’achat non négligeable. Pour développer PharmaVie, le groupe mise aussi sur la santé connectée. Le groupement (800 pharmacies et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...