Le Moniteur des Pharmacies n° 3073 du 28/03/2015
 

TRANSACTIONS EN 2014

Dossier

François Pouzaud

Les cessions de parts de sociétés prennent une importance grandissante, au détriment des cessions traditionnelles de ventes de fonds de pharmacie, selon l’étude annuelle d’Inferfimo. Malgré ce repli, le nombre total des mutations a cessé de chuter tandis que les prix reculent de trois points, à 80 % du CA HT en moyenne en 2014. Des tendances qui ne devraient pas s’inverser en 2015.


La donne change. Aujourd’hui, le marché des transactions est en train de muter. Les cessions de parts de sociétés de pharmacies gagnent du terrain et se substituent progressivement aux cessions de fonds. Jusqu’ici, ce phénomène n’était pas flagrant. Mais il s’est accéléré l’an dernier. La société d’expertise financière Interfimo, dans son étude de mars 2015 sur le prix et valeurs des pharmacies, a recensé environ 490 cessions de parts sociales en 2014 contre un peu plus de 400 en 2013, soit une hausse de plus de 20 %. Elles ne dépassent pas encore le nombre de transactions de fonds, mais cela pourrait être rapidement le cas dans quelques années compte tenu de l’allure de ces deux mouvements en sens contraire. En effet, l’observation du seul marché des cessions de fonds ou ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...