Le Moniteur des Pharmacies n° 3073 du 28/03/2015
 

ÉCONOMIE

Entreprise

François Pouzaud


Pour le groupement CGP, l’officine vit une profonde mutation par une remise en cause de son modèle économique. C’est ce qui ressort des statistiques 2014 réalisées auprès d’un échantillon de 1 407 pharmacies clientes, présentées lors de la première édition de la « journée des partenaires » organisée par ce réseau de cabinets d’experts comptables indépendants. « Avec un EBE de 13,70 % en moyenne, en progression de 5 150 € par rapport à 2013, beaucoup d’activités se contenteraient d’une telle rentabilité », souligne Olivier Desplats, président de CGP. La bonne tenue de l’EBE s’explique une nouvelle fois par la « généricodépendance » de l’économie officinale. La baisse du CA HT (- 0,31 % en moyenne), constatée pour deux tiers des officines étudiées, a été absorbée par l’accroissement des seules prestations génériques (+ 11 000 € à 61 000 € en moyenne, + 22 % par rapport à 2013). « Elles ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...