Le Moniteur des Pharmacies n° 3071 du 14/03/2015
 

TESTOSTÉRONE

Médicaments

A.D.


Pour la Food and Drug Administration, il est souhaitable qu’un avertissement sur le risque d’infarctus du myocarde et d’accident vasculaire cérébral figure dans les libellés des spécialités à base de testostérone. La prescription devrait en outre être réservée aux hommes ayant de faibles taux de testostérone pour raisons médicales et non liés à l’âge. Pourtant, une méta-analyse américaine menée sur 122 889 hommes a conclu à un risque d’événements cardiovasculaires non significatif.En Europe, le PRAC (Comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance), après réévaluation du rapport bénéfice/risque en octobre 2014, n’a pas non plus confirmé l’augmentation du risque cardiaque avec la testostérone. La question reste donc entière.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...