Le Moniteur des Pharmacies n° 3071 du 14/03/2015
 

OPTIQUE

Entreprise

Chloé Devis

Difficile de résister aux œillades d’un marché au potentiel de croissance assuré et aux marges à faire pâlir le médicament, avec une dimension de service forte. Mais relever le pari délicat de l’optique à l’officine exige de voir plus loin que le bout de son nez.


Jusque dans les années 60, les pharmaciens étaient aussi opticiens. Ils ont abandonné cette spécialité juste avant qu’elle ne prenne son essor via le vieillissement de la population », rappelle François Menge, P-DG d’Unilens, qui a lancé le concept Carré de l’Optique. La santé visuelle a cependant gardé droit de cité dans les linéaires officinaux via les loupes de lecture, produits d’entretien pour lentilles et autres lunettes solaires… « A l’heure où les officines cherchent à se diversifier dans des domaines connexes aux leurs, c’est tout naturellement qu’elles vont se tourner vers l’optique, deuxième marché de la santé derrière la pharmacie. » Quant aux marges du secteur, deux fois supérieures à celles du médicament, elles ont de quoi susciter les convoitises. Qui plus est, « l’optique répond parfaitement aux attentes actuelles en termes de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...