Le Moniteur des Pharmacies n° 3070 du 07/03/2015
 

Enquête

Myriem Lahidely

La fraude à l’assurance maladie a battu des records en 2014 et plusieurs pharmaciens ont été condamnés. Jusqu’à l’interdiction définitive d’exercer. Des confrères sont prêts à s’investir et à relever le défi de leur succéder. Ces reprises d’officines peuvent constituer une chance pour ces audacieux, au prix d’un vrai parcours du combattant.


Environ 4,2 millions d’euros répartis entre 46pharmacies : tel est le bilan des fraudes dressé par l’Assurance maladie en 2013. Soit dix fois plus qu’en 2007 et ses 400 000 euros de préjudices estimés. « Il y a toujours eu des fraudeurs, mais nous disposions de moins d’outils pour déceler les anomalies, rapporte Pierre Fender, directeur du contrôle contentieux et de la répression des fraudes à la CNAMTS. Aujourd’hui nous contrôlons plus et mieux grâce à des dispositifs qui nous ont permis de décupler notre capacité à repérer les fraudeurs. » Le chiffre peut paraître colossal, mais il faut le ramener au nombre d’officines. « Il ne représente que 4 à 5 % de l’ensemble des fraudeurs contre lesquels nous avons engagé des actions tous secteurs médicaux confondus, que ce soient les transporteurs, les infirmiers ou ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...